Turbulences en ciel clair

Laurent PRUNIER (pilote)

Roman Thriller  |  Oeuvres publiées

Projet

.
24.30 €
Veuillez vous connecter pour pouvoir commander un ou plusieurs exemplaires de cette oeuvre publiée.
Se connecterS'inscrire
Disponible en librairie.

Synopsis

Réunissez dix-huit membres d'équipage et plus de quatre cent passagers dans un Boeing 747 volant à plus de neuf cents kilomètres-heure au-dessus de l'Atlantique ; rajoutez-y des vacanciers alcoolisés, un médecin aviophobe, une hôtesse lunatique, un homme d'affaires exécrable, une chef de cabine déprimée, des fortes turbulences et vous obtenez un cocktail détonant. Ou comment un vol commercial entre Mexico et Paris peut tourner au cauchemar.

Plongez avec délectation dans ce polar étonnant. Lisez les premières pages et vous ne pourrez plus vous arrêter. On vous aura prévenu.

Personnage

.

Vidéo

.

Extrait

Tout s'est arrêté brusquement, brutalement. Je n'ai pas eu le temps de réaliser ce qui m'arrivait. Mon cœur battait, mes poumons se gonflaient d'air, mon sang circulait dans mes veines, mon cerveau fonctionnait à plein régime, et puis soudain ... Plus rien. Le vide, le néant. Fin de la partie, game over.

Ajouter un nouveau commentaire

  • Votre email ne sera jamais publié

  • Doit commencer par http:// ou https://

  • Merci de ne pas inclure de balise HTML.
  • Supprimer la réponse

Liste des Commentaires (14)

Laurent PRUNIER 22 mai 2015 11:45 #1 reply report
Réunissez dix-huit membres d'équipage et plus de quatre cent passagers dans un Boeing 747 volant à plus de neuf cents kilomètres-heure au-dessus de l'Atlantique ; rajoutez-y des vacanciers alcoolisés, un médecin aviophobe, une hôtesse lunatique, un homme d'affaires exécrable, une chef de cabine déprimée, des fortes turbulences et vous obtenez un cocktail détonant. Ou comment un vol commercial entre Mexico et Paris peut tourner au cauchemar.

Plongez avec délectation dans ce polar étonnant. Lisez les premières pages et vous ne pourrez plus vous arrêter. On vous aura prévenu.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 9 juin 2015 11:03 #2
Message supprimé par un modérateur.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 10 juin 2015 11:10 #3
Message supprimé par un modérateur.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 10 juin 2015 11:13 #4
Message supprimé par un modérateur.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 10 juin 2015 11:16 #5
Message supprimé par un modérateur.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 10 juin 2015 14:15 #6
Message supprimé par un modérateur.
Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 15 juin 2015 16:22 #7 reply report
Commentaire de Xinie

très documenté et très crédible, beaucoup de détails sans pour autant noyer le lecteur, les personnages ont une vraie profondeur, même si quelques uns un tout petit peu caricaturaux (je pense notamment aux "bidochons" et aux femmes divorcées ultra libérées), le style est très prenant et l'intrigue suscite l'intérêt.
Par contre j'ai vraiment eu du mal avec la trame temporelle un peu décousue, l'idée est adéquate vu l'intrigue mais la gestion manque de confort, à mon avis.
Un point très positif : certains passages mettent la sensibilité à rude épreuve, personnellement j'ai dû en sauter quelques uns tant les détails étaient poussés. Il y a donc une vraie aptitude à créer des réactions fortes.
Très peu de fautes, une utilisation du lexique de l'aviation efficace, pour conclure je dirai que ce manuscrit vaut vraiment le détour même s'il mériterait plus de clarté dans le découpage du temps.


Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 15 juin 2015 16:23 #8 reply report
Wilfried Bonnin Petit coup de cœur sympa, un polar à 10 000 mêtres d'altitude. Le défaut que j'aimerai mettre en avant est peut-être ce dernier, la longueur de la situation initiale, de l'introduction des personnages. On rentre dan le vif du sujet seulement à partir de la page 70 environ
12 juin, 19:05 · J’aime

Romane Bourdon Oui je suis d'accord, je viens à peine de commencer mais l'introduction semble longue j'aimerais en venir aux faites !
12 juin, 19:08 · J’aime

Wilfried Bonnin L'attente en vaut la peine
12 juin, 19:09 · J’aime

Wilfried Bonnin selon moi.
12 juin, 19:09 · J’aime

Romane Bourdon Ne serait il pas préférable d'intégrer les présentations de l'histoire des personnages dans l'action ?
12 juin, 19:12 · J’aime

Margot Égalité Un chouette roman, en revanche je crois que cette longueur vient du fait qu'il s'agit moins d'un polar au sens traditionnel du terme que d'un hommage au monde de l'aéronautique, intégrant un aspect didactique qui "freine" un peu l'intensité de l'intrigue proprement dite.
12 juin, 19:13 · J’aime · 1

Billy Boy J'ai beaucoup aimé cette histoire, l'ensemble des personnages sont vraiments intéréssants, on passe rapidement du comique au tragique. Après je ne mettrai pas ce roman dans la catégorie thriller.
12 juin, 19:14 · J’aime · 2

Wilfried Bonnin après, certain apprécient ce côté réalisme brut. Mais d'autres n'ont pas forcément la patience d'un pilote de ligne assis près de 10 heures dans son cockpit
12 juin, 19:15 · J’aime

Lydie Dronet J'ai trouvé l'ensemble de Turbulences en ciel clair trop convenu et sans grande surprise ou originalité. L'auteur écrit pourtant bien et il a en j'en suis certaine le potentiel pour faire nettement mieux. De plus, je trouve les personnages fades. Par contre j'ai beaucoup appris sur les avions.
12 juin, 19:15 · J’aime

Romane Bourdon C'est vrai qu'il est bien d'être initié pour mieux plonger dans le monde de l'aéronautique, néanmoins comme le dit Wilfried Bonnin le lecteur moyen n'est pas forcément patient...
12 juin, 19:16 · J’aime

Margot Égalité Effectivement les descriptions médicales de la fin sont excellentes, extrêmement réalistes (quoique pas forcément recommandées avant les repas); je dois être moins emportée par les cockpits et les procédures de bord.
12 juin, 19:18 · J’aime

Audrey Lbz Ecriture très fluide et agréable à lire, personnages attachants et le réalisme est appréciable, je regrette certaines longueurs et la fin trop attendue
12 juin, 19:18 · J’aime


Wilfried Bonnin, Responsable du RSL 15 juin 2015 16:24 #9 reply report
Lydie Dronet En fait, j'aurais aimé que certains membres de l'équipage perdent leur sang froid. Il y a de quoi après tout ! On parle de la mort de l'une de leur collègue. Il n'y a pas réellement d'enquête en plus. Monsieur Prunier, il faut nous donner des émotions et des frayeurs mais ne vous découragez pas, votre écriture sobre et élégante en vaut le coût.
12 juin, 19:21 · J’aime · 1

Romane Bourdon J'approuve également le style et le réalisme bravo
12 juin, 19:22 · J’aime

Billy Boy L'histoire n'est pas palpitante, la fin s'anticipe rapidement mais on souhaite tout de même la connaitre . L'écriture est très bien réalisée, on le lit donc rapidement. Une très bonne lecture mais qui ne marque peut être pas assez malgré les détails précis sur l'aéronautique.
12 juin, 19:22 · J’aime

Audrey Lbz Je pense qu'il faudrait avancer la mort de Lydia pour permettre de développer cet évènement après je trouve la réaction de l'équipage assez réaliste pour ma part. Facile à lire on se prend tout de même au jeu
12 juin, 19:23 · J’aime

Wilfried Bonnin Avancer la mort de Lyda serait une bonne idée mais sans pour autan faire l’écrémage des détails du milieu aéronautique, c'est principalement cet aspect qui m'a fait aller jusqu"au bout de la lecture.
12 juin, 19:27 · J’aime

Audrey Lbz Oui et les anecdotes sur certains pays sont vraiment sympas par contre à certains moments je me suis un peu perdue dans les flashbacks, retours en avant en arrière...
12 juin, 19:30 · J’aime · 1

Benedicte Vidor OUAI, mais YA carrement quelque chose !!!!!
12 juin, 20:27 · J’aime

Benedicte Vidor A evoquer
12 juin, 20:27 · J’aime

Wilfried Bonnin On est pratiquement tous d'accord sur la qualité globale de l'oeuvre. C'est juste la présence de certaines longueurs qui desservent un peu l'ensemble.
12 juin, 20:28 · J’aime

Wilfried Bonnin Merci à tous pour votre participation, bonne soirée et à la semaine prochaine !
ciel_bleu 16 juin 2015 21:56 #10 reply report
J'ai vraiment aimé ce livre qui est captivant du début à la fin. La vie des hôtesses, stewards ou pilotes de ces vols longs courriers semble parfaitement bien décrit. On devine le métier et son ambiance. On perçoit les côtés vraiment agréables du métier mais aussi à l'opposé les nombreuses difficultés. Bien sûr une telle histoire n'est pas à souhaiter dans une vraie vie de navigant.Pour le lecteur par contre c'est un régal !
Un livre qui donne envie de connaître davantage le milieu.
Un livre qui donne aussi envie de lire un second tome...
Bravo à Laurent Prunier pour ce 1er roman.

Proposition d'oeuvres

du même genre littéraire


Le salon du manuscrit

Le Salon du Manuscrit est une maison d'édition participative offrant à tous la possibilité de découvrir et soutenir des œuvres en les commentant afin d’apporter critiques constructives aux auteurs et en votant pour les défendre, ou encore en rejoignant notre équipe des lecteurs du comité. Dès 75 votes atteints, le manuscrit passe en souscription. S'il est commandé à 250 exemplaires en trois mois, il sera publié par notre maison d'édition partenaire, la Maison de la Fiction. S'en suivront sa diffusion et sa distribution en dans notre librairie à 1000 exemplaires au moins. S'il se vend à moins de 250 exemplaires, il sera imprimé et envoyé aux souscripteurs par nos soins.


Nos partenaires

Haut de page
Le salon du manuscrit ©2013